Détail ::::::
Activité : Atelier
Titre : 290 - Structurer un réseau féministe des femmes universitaires
Responsable(s) : Delphine Naudier et Françoise Picq
Résumé : Depuis six congrès internationaux des recherches féministes dans la francophonie, l’Association Nationale des Études Féministes/France (ANEF) soutient la nécessité de structurer le réseau qui se manifeste à chacune de ces rencontres. Le congrès de Rabat, en particulier, en 2008, avait posé les premiers jalons de cette entreprise. D’autre part, nous avons été invitées à participer, en novembre 2014, au colloque de Dakar de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) « Femmes universitaires, femmes de pouvoir ? », qui était un préambule au sommet de la francophonie et dont l’objectif était de constituer un réseau de femmes universitaires en situation de responsabilité. C’est pour faire se rencontrer ces deux projets que l’ANEF propose la tenue de cet atelier : Les liens tissés parmi les enseignantes, les chercheuses féministes de la francophonie depuis six congrès doivent désormais être structurés. Ce projet ancien coïncide aujourd’hui avec deux des missions de l’AUF : la création d’un observatoire de l’égalité femmes/hommes au sein des établissements d’enseignement supérieur et la mise en place d’un réseau des femmes responsables dans l’enseignement supérieur et la recherche. Il s’agit donc de construire la convergence de ces deux réseaux qui ont en commun un objectif et une méthodologie. Ils reposent sur deux leviers complémentaires. Le premier institutionnel, vertical, adossé aux institutions permettra de trouver les ressources matérielles et logistiques nécessaires pour agir et légitimer ce réseau. Le second, horizontal, s’appuiera sur les ressources scientifiques et la force militante du réseau entre les différents continents. Il s’agira, dans cet atelier, de croiser et mutualiser les expériences (témoignages, récits de vie, observations de commissions d’évaluation, de recrutements etc.) et les réseaux locaux, de matérialiser la généralisation des initiatives dispersées, en dressant un état des lieux dans les différents pays concernés, en vue d’établir un répertoire des bonnes pratiques. Il s’agira aussi de définir les outils scientifiques pluridisciplinaires nécessaires pour déconstruire et tenter d’éradiquer les inégalités de genre opérantes tant symboliquement qu’en pratique.

Séance : Structurer un réseau féministe des femmes universitaires - Séance 1
Animatrice :  
Auteure : SOUKEINA BOURAOUI (CAWTAR)
1 - De la pertinence de la formation « genre »en ligne, comme label de qualité pour les universités francophones
-
Auteure : Leila SAADÉ (Agence Universitaire de la Francophonie)
2 - Le Réseau francophone des femmes responsables dans l'enseignement supérieur et la recherche et autres actions ciblées "égalité" de l'Agence Universitaire de la Francophonie
-
Auteure : Yvette Onibon Doubogan (Université de Parakou)
3 - Les femmes dans les universités béninoises : entre reconnaissance académique et rapports de pouvoir.
-
Séance : Structurer un réseau féministe des femmes universitaires - Séance 2
Animatrice :  
Auteure : Valérie LEGROS (Université de Limoges)
1 - Chargée de mission pour l’Egalité entre les femmes et les hommes : du travail dans son université au besoin de mutualiser
-
Auteure : COURA NIANG (COFULEF)
2 - Espace universitaire et rapports de genre au Sénégal: agir contre une logique inégalitaire.
-
Auteure : Marcelline NNOMO ZANGA (Université de Yaoundé I)
3 - Les réseaux féministes des femmes universitaires du Cameroun : pour une nouvelle gouvernance au service du changement social et du développement humain
-