Détail ::::::
Animatrice : Marie-Josée Lafortune (Optica, centre d'art contemporain)
Titre : Archi-féministes! : au croisement des savoirs et des pratiques artistiques - Séance 2 – Discours féministes repris et transformés
Résumé : Suivi d'une période de questions de 12h à 12h20 et d'un retour sur la séance de 12h20 à 12h30

Auteure : Johanne Sloan (Université Concordia)
1 - Écho d’un récit féministe
Quand l’artiste canadienne Joyce Wieland s’est tournée vers des questions féministes dans les années 1960 et 1970, les résultats artistiques ont souvent pris comme point de départ la tradition des courtepointes et de la couture en général. Récemment, Cynthia Girard a créé des bannières qui font référence aux œuvres de Wieland, tandis que l’engagement politique de l’artiste montréalaise est ancré dans un contexte contemporain. Le lien entre ces pratiques artistiques nous permet de nous demander comment un discours féministe peut être repris et transformé.
Auteure : Catherine Lalonde (La Centrale Galerie Powerhouse)
2 - Engagement et mobilisation actuels
La Centrale Galerie Powerhouse propose une plateforme pour les artistes en arts actuels qui entre en dialogues avec les féminismes. À la lumière de la dernière publication de la Centrale, Impact féministe sur l’art actuel, la centrale à 40 ans, qui propose une collection de textes et d’images d’artistes et chercheuses qui réfléchissent au quarante ans d’engagement du centre, nous nous questionnerons maintenant sur les nouvelles formes de résistances, de féminismes et de mobilisations ; nous observerons les transformations et les nouveaux paradigmes dans lesquels s’inscrit le centre ; et nous examinerons certaines démarches de membres artistes, au regard de leurs réalités et engagements politique et social.