Détail ::::::
Animatrice :  ()
Titre : Identités et luttes lesbiennes dans les espaces sociaux médiatiques et politiques - Séance 1 - Construction identitaire, représentations et visibilité des lesbiennes
Résumé : Précédé à 9h00 d'une présentation du colloque par Line Chamberland, professeur de sexologie, titulaire de la Chaire de recherche sur l’homophobie,UQAM

Auteure : Salima Amari (Université Paris 8)
1 - Mécanismes d'identification lesbienne et intersectionnalité en France
À travers l’analyse de vingt récits de vie de lesbiennes d’origine maghrébine en France, cette communication a pour objectif de décrire les mécanismes qui participent à la construction de soi à travers l’apprentissage du lesbianisme. En l’absence de modèles et de groupes de référence qui leur permettent de s’identifier en tant que lesbiennes maghrébines ou d’ascendance maghrébines, comment ces enquêtées s’autodéfinissent-­‐elles ? Comment arrivent-­‐ elles à trouver un équilibre entre leurs aspirations personnelles et les attentes familiales ? L’intersectionnalité des rapports sociaux dans ces cas peut produire certaines injonctions hétéro-­‐ et homo-­‐normatives paradoxales (contrainte à l’hétréosexualité et au coming par exemple). Cependant malgré tous les obstacles, les lesbiennes maghrébines et d’ascendance maghrébine arrivent à (se) construire des carrières homosexuelles inédites. Elles (ré)inventent en permanence des façons d’être lesbiennes à « leurs façons », c’est-­‐à-­‐dire en s’adaptant à leur environnement socio-­‐familial.
Auteure : MADELEINE BEGUE (UQAM)
2 - - Étudier la construction de l'identité sexuelle dans un territoire francophone postcolonial : quelques réflexions épistémologiques a postériori
Étudier la construction de l'identité sexuelle dans un territoire francophone postcolonial quelques réflexions épistémologiques a post riori. Je compte aborder au cours de ma présentation quelques aspects de la recherche féministe tels que le point de vue situé de la chercheure, les questions de catégorisations raciales en France, la prise en compte de l'autre dans sa langue. Certains participent, mon sens, la construction de savoirs scientifiques et de changement social alors que d'autres s'avèrent tre des freins l'émergence de connaissances sur des groupes sociaux définis. Mon travail de recherche sur la construction identitaire sexuelle de personnes qui se reconnaissent comme homosexuel.le.s ou bisexuel.le.s La Réunion sert d'ancrage ma réflexion. Il s'agit d'une étude qualitative, sexologique et féministe qui s'appuie sur un échantillonnage non probabiliste, avec un recrutement en boule de neige. En cherchant à comprendre comment se construit l'identité sexuelle sur ce territoire francophone postcolonial, l'étude menée a mis en évidence la nécessité de s'arrêter sur a) le point de vue situé en tant que Réunionnaise blanche en questionnement sur ma propre identité sexuelle, b) la proposition d'entrevue en créole réunionnais et les contraintes liées la traduction, c) il apparaît que la démarche de recherche en tant que telle ouvre un espace de verbalisation, de mise en mots d'un indicible sociétal rendu possible du fait même d'une proximit liée à l'appartenance d'une même culture, et en dernier lieu d) les disparités reliées l'accès à certains savoirs qui renforcent non seulement la stigmatisation mais aussi la scission entre femmes.
Auteure : Tara Chanady (université de montréal)
3 - Représentations lesbiennes à la télévision populaire nord-­‐américaine: Quelles identités représentées pour quel public?
Les représentations explicites de l’homosexualité féminine ont longtemps été absentes des médias de masse. Les premières « storylines » lesbiennes à la télévision étasunienne et canadienne n’ont commencées à se développer de façon substantive que dans les années 1990. Bien qu’encore souvent contraintes par des standards hétéronormatifs et présentées comme un facteur choc destiné à séduire l’audience, les histoires mettant en scène des personnages lesbiens prennent progressivement des directions variées qui témoignent d’un certain changement social. Avec l’expansion d’internet qui favorise des espaces et des forums de discussion pour partager et discuter de ces images, ces représentations peuvent devenir un point de repère, d’identification et de comparaison pour les femmes lesbiennes, queer et bisexuelles qui interprètent leurs sentiments et leurs expériences. En me penchant sur les façons dont ces représentations populaires sont reçues et perçues par un public lesbien au travers d’étude de blogs, de sites et d’autres espaces médiatiques, je tenterai dans cette présentation d’analyser 3 l’importance de ces images, ainsi que les problèmes engendrées par certaines représentations populaires. Je chercherai en somme à apporter une réponse aux questions suivantes: Quelles identités lesbiennes sont représentées pour quel public, et quelles significations acquièrent ces images auprès d’un public lesbien?