Détail ::::::
Animatrice :  ()
Titre : Penser la discipline de l’histoire de l’art et les institutions artistiques sous les prismes féministes : quels apports? - Séance 1 - Exister en théorie : incarner les savoirs féministes dans et par les arts visuels
Résumé : -

Auteure : Gina Cortopassi (Université du Québec à Montréal)
1 - Hackers, androïdes et porno : pour une approche cyberféministe
Le féminisme est une pensée des possibles. Une « utopie pragmatique », pour emprunter les mots de Lori St-Martin, qui s’incarne dans les pratiques féministes en art actuel. Cette posture critique réside dans les tensions qu’elle instaure entre le présent et l’avenir, entre « ce qui est » et « ce qui devrait être ». L’impulsion transformatrice qui porte son énonciation est activée dans cet écart, au cœur d’une oscillation entre l’identification et la distanciation. Shu Lea Cheang, artiste multimédia d’origine taiwanaise, met en scène ces tensions en introduisant un décalage temporel propre à la science-fiction dans son œuvre performative UKI Viral Love. Présentée au Festival Sight and Sound en mai 2014, l’œuvre consistait en une séance d’improvisation musicale et numérique en direct accompagnant des extraits vidéographiques d’une performance réalisée en 2009 à Barcelone. À cheval entre la fiction cyberpunk et la production (post) pornographique, les fragments vidéo font suite au film I.K.U. (Orgasm) et se déroulent dans un futur où deux corporations rivales s’engagent à cartographier et à commercialiser le désir au moyen d’androïdes jetables. À l’occasion de ce colloque, nous considérerons cet univers science-fictionnel à la fois féministe et techno-scientifique comme genre subversif permettant de déconstruire les cyberdiscours. Nous explorerons ensuite les diverses stratégies employées par l’artiste pour faire valoir le hacker comme nouvelle figure de militance dans un monde dominé par les technologies de l’information. L’approche cyberféministe de l’artiste, traversée par les savoirs queers, s’appuie ainsi sur l’appropriation des représentations typées de la cyberculture et sur leur détournement à des fins artistiques et politiques.
Auteure : byol-nathalie kimura-lemoine (star kim project)
2 - tryptik féministik
-
Auteure : Marie-Claude Gingras-Olivier (UQÀM)
3 - Fermières Obsédées et Women With Kitchen Appliances : dialogue sur l’art actuel et le(s) féminisme(s) dans le troisième millénaire au Québec
Dans le cadre de ce colloque, je propose de présenter certaines réflexions issues de la démarche méthodologique privilégiée dans mon mémoire de maîtrise intitulé Fermières Obsédées et Women With Kitchen Appliances : Le collectif comme espace dialogique de l’art actuel et de la troisième vague féministe au Québec. À partir d’un questionnement sur le rôle de la posture féministe dans l’étude et la pratique des arts visuels, je montrerai de quelle manière le choix d’une démarche itérative, qui combine l’analyse qualitative et l’analyse d’œuvres choisies, a permis de nourrir ma réflexion, tout en évitant l’instrumentalisation des œuvres et des entrevues. Ce faisant, j’expliquerai en quoi les entrevues réalisées ont contribué à la dimension performative de la posture féministe défendue dans mon mémoire. Par l’analyse de performances choisies, telles que Le marché du zombie des Fermières Obsédées (2014) et les certifications de cuisines menées par les Women With Kitchen Appliances (2004 à 2008), et en m’appuyant sur l’expertise des sujets interrogés (artistes, professionnelles de l’art et spectatrices-eurs), j’observerai la manière dont les artistes rendent visible et critiquent certains jeux de pouvoir en regard, notamment, de l’hétérosexisme et du capitalisme ambiant. Le but de cette communication sera de montrer comment les collectifs Les Fermières Obsédées et Women With Kitchen Appliances nous renseignent, par le biais de l’art, sur un certain féminisme dans le troisième millénaire, et de quelle manière les collaborations entre artistes et historien.ne.s de l’art permettent de repenser de nombreux a priori de la pratique de l’histoire de l’art, voire du milieu de l’art plus largement.