Détail ::::::
Animatrice :  ()
Titre : Lutter contre les violences sexistes en milieu militant. Atelier de réflexion à partir d’expériences internationales, à l’intersection entre art, recherche et militantisme-Séance 2 -Une mosaïque transnationale d’expériences de gestion collective de dénonciations de violences sexuelles et de backlash
Résumé : (groupe de parole non-mixte femmes/lesbiennes/trans)

Auteure : Mélissa Blais (Université du Québec à Montréal (UQAM)/IREF/RéQEF)
Le-s co-auteure-s : Marie Soleil Chrétien (UQÀM et membre de l'IREF); Emeline Fourment (Sciences Po Paris)
1 - Une mosaïque transnationale d’expériences de gestion collective de dénonciations de violences sexuelles et de backlash. (groupe de parole non-mixte femmes/lesbiennes/trans)
Autres responsables: Laura Goffre-Carpentier, Doctorante sous contrat au Centre d’Études des Relations Internationales/ Sciences Po Paris, France Solveig Hennebert, Lyon, France Laurence Ingenito, Maîtrise UQAM, membres de l’IREF, Québec Émilie E. Joly, MA en science politique UQAM, organisatrice communautaire au FRAPRU et étudiante au baccalauréat en droit UQAM, Québec Norka Paz-Rodo, Communidad Lapiz et Lanzarte, Bolivie Cette seconde séance a pour objectif de mettre en commun les expériences des participant.e.s à propos des backlash post dénonciations de violences sexuelles en milieux militants. Ceci nous permettra de poser les bases d’une réflexion que nous souhaitons mettre en acte au cours des activités pratiques qui suivront. Il est essentiel de pouvoir échanger sur ces situations dans un cadre bienveillant, c'est pourquoi le partage des expériences se fera en non-mixité. Donner l'opportunité à chacun.e de partager des réflexions théoriques ou d'évoquer des expériences personnelles d’agressions sexuelles en milieux militants, de gestion collective de dénonciations et de backlash, permettra de questionner les difficultés auxquelles nous faisons face, ainsi que les différentes réponses que nous pourrions y apporter. Pour ce faire, nous avons choisi de faire un brainstorming sous la forme d'une fresque d'émergence. Cela consiste à mettre au centre d'une grande frise un mot-clé autour duquel chacune réalisera une production personnelle sous la forme lui convenant le mieux : anecdote, poème, collage, dessin, etc. Il est demandé de faire une première lecture silencieuse de tous les éléments inscrits sur la fresque, puis vient l'opportunité de se réapproprier les contributions des autres en faisant des liens, des ajouts, etc. Ensuite, chacune choisit un élément de la fresque autre que le sien, explique pourquoi elle l'a choisi et peut le commenter. Enfin, les participant.e.s sont invité.e.s à engager une discussion de manière plus libre, notamment pour dire ce qui leur tient à cœur sur ce thème, mais également discuter des contributions des autres les ayant interpellé.e.s.