Détail ::::::
Animatrice :  ()
Titre : Lutter contre les violences sexistes en milieu militant. Atelier de réflexion à partir d’expériences internationales, à l’intersection entre art, recherche et militantisme - Séance 4 - Lutter contre les backlash : Empowerment individuel et collectif à travers le théâtre forum
Résumé : (en non-mixité femmes/lesbiennes/trans)

Auteure : Emeline Fourment (Sciences Po Paris)
Le-s co-auteure-s : Laura Goffre-Carpentier (Doctorante sous contrat au Centre d’Études des Relations Internationales/ Sciences Po Paris)
1 - Lutter contre les backlash : Empowerment individuel et collectif à travers le théâtre forum (en non-mixité femmes/lesbiennes/trans)
Le Théâtre Forum est l’une des techniques du Théâtre de l’Opprimé; une méthode théâtrale d’éducation populaire inventée par Augusto Boal au Brésil dans les années 60. Il élimine les barrières traditionnelles entre le public et les actrices/acteurs afin d’analyser des situations réelles d’oppression auxquelles elles/ils ont été confronté.e.s, et de réfléchir à des solutions préparant à des actions concrètes. La méthode du Théâtre de l’Opprimé propose aux participant.e.s une entrée à la fois par l’empirisme et par la théorie : il s’agit de passer de l’histoire singulière des participant.e.s à des problématiques de société à travers des techniques qui mobilisent les sensations, le corps, les souvenirs et l’intellect. Ceci permet d’analyser les rapports de force en jeu dans des situations vécues par les participant.e.s et de restaurer la confiance dans leur capacité à agir sur le réel, tant au niveau individuel que collectif. Dans cet atelier, nous travaillerons à partir d’expériences de backlash vécues par des militant.e.s ayant dénoncé un agresseur dans un contexte militant. Il s’agira de collectiviser les expériences et les solutions qui ont pu ou pourraient être apportées afin de gérer au mieux ces situations. L’idée est que toutes les participant.e.s puissent repartir avec un éventail de réponses possibles, à apporter face aux différentes formes que peut revêtir le backlash, et puissent en discuter avec les autres militant.e.s de leur organisation.