Détail ::::::
Animatrice :  ()
Titre : L’intersectionnalité en action : méthodes et pratiques pour le renouvellement de projets féministes émancipatoires - Séance 2
Résumé : Réflexions sur les usages de l'intersectionnalité dans les pratiques féministes en maison d'hébergement: résultats d'une étude exploratoire. Présentatrices: Christine Corbeil et Elizabeth Harper, UQAM, Québec; Isabelle Marchand, Université de Montréal, Québec; Sarah-Maude Le Gresley, UQAM, Québec Manon Monastesse, Fédération des maisons d'hébergement pour femmes, Québec

Auteure : Christine Corbeil (UQAM)
Le-s co-auteure-s : Élizabeth Harper (UQÀM); Isabelle Marchand (Université de Montréal)
1 - Réflexions sur les usages de l’intersectionnalité dans les pratiques féministes en maison d’hébergement : résultats d’une étude exploratoire
La complexification et la diversification des problématiques associées aux multiples formes de violences vécues par les femmes, de même que la nécessité de prendre en compte l’intersection des rapports de domination, contribuent à faire en sorte que de plus en plus d’intervenantes et de directrices en maison d’hébergement au Québec se questionnent sur leurs pratiques. En l’occurrence, considérant les débats dont fait l’objet l’intersectionnalité, tant dans les milieux académiques que dans le mouvement des femmes au Québec, la présente communication vise à discuter de la résonnance et des usages de l’intersectionnalité dans les pratiques d’intervention en maisons d’hébergement au Québec. En d’autres mots, de quelle manière l’intersectionnalité est-elle appréhendée dans les pratiques d’intervention et dans la réalité organisationnelle des maisons d’hébergement? Comment, le cas échéant, peut-elle actualiser le sens, les pratiques et la portée de certains objectifs de l’intervention féministe tels que la reprise de pouvoir, les rapports égalitaires, les alliances stratégiques, la défense de droits, la conscientisation? Quelles sont les tensions que rencontrent les maisons d’hébergement dans la compréhension et l’opérationnalisation de l’intersectionnalité comme approche d’intervention? La recherche qualitative exploratoire menée avec et pour les maisons d’hébergement propose ainsi de répondre à ces questionnements et, plus largement, de mettre en lumière les réflexions, perceptions et difficultés des intervenantes et des directrices de maisons d’hébergement, confrontées non seulement aux contraintes de l’intervention sociale en milieu de vie, mais aussi aux défis que représente le « penser ensemble » la pluralité des rapports de domination dans le contexte d’une pratique féministe sans cesse en renouvellement. Avec: Sarah-Maude LE GRESLEY, étudiante au 2e cycle, École de travail social, UQÀM et Manon MONASTESSE, directrice, Fédération des maisons d’hébergement pour femmes.